Nos stagiaires au Sénégal

Marie-France Houle

photo_presentation_marie-franceJe m’appelle Marie-France et je pars pour Dakar au Sénégal. Le mandat sur place consiste à améliorer les services d’accompagnement psychosocial, plus spécifiquement concernant les jeunes filles et les violences de genre. Je vois le mandat en trois parties :

1) Faire un portrait sur le terrain de la situation de la violence de genre à l’endroit des jeunes filles et aller chercher le point de vue des intervenants et des jeunes filles;

2) Documenter les structures existantes et les services psychosociaux déjà mis en place pour aider les jeunes filles en difficulté. Améliorer les services existants et créer une cellule d’écoute et d’orientation selon les besoins identifiés sur le terrain;

3)Former des intervenants et identifier les besoins futurs de formation.

J’ai choisi de partir en Afrique pour apprendre à devenir une travailleuse sociale ouverte sur la différence et compétente avec tous les types de population. Je désire comprendre des réalités différentes pour remettre en question la mienne dans une perspective de croissance professionnelle. Pour moi, l’Afrique est un beau terrain pour travailler à mettre de l’avant le potentiel des communautés et aider les gens à croire en la force de la mobilisation malgré, parfois, le peu de moyens et de ressources.

Pour me décrire un peu, je suis une touche à tout et je suis très curieuse. J’ai complété un bac à Montréal en psychologie et un bac à Québec en service social. J’aime l’humain dans sa complexité, sa différence et son humanité. J’ai effectué un stage en oncologie dans un hôpital et un autre en francisation auprès de nouveaux arrivants. J’ai un intérêt particulier pour le milieu communautaire et pour l’immigration : c’est le contact avec les gens qui me passionne.


Isabelle Éthier

isabelle-ethierJe m’appelle Isabelle Ethier, j’ai 29 ans et je suis originaire de la région d’Ottawa-Gatineau. J’ai un baccalauréat en travail social et je suis sur le point de terminer ma maîtrise dans le même domaine. Je suis une grande passionnée d’Afrique et j’ai eu la chance incroyable de voyager au Ghana où j’ai enseigné le français dans un petit village et au Cameroun pour réaliser mon stage de fin de baccalauréat et ma recherche-terrain à la maîtrise. Dans la vie de tous les jours, j’apprécie particulièrement les repas/soirées entre amis, les sorties au cinéma et l’entraînement en nature. Dans un avenir rapproché, j’aimerais obtenir un emploi dans le domaine du développement international, mais pour le moment, je travaille pour la fonction publique.

Dans le cadre de ce stage supervisé par le CSI, j’ai été choisi pour travailler en tant qu’intervenante sociale au Sénégal pour tout ce qui concerne la santé sexuelle et reproductive. D’une part, j’aurai pour mandat de développer un programme d’activités et animer des causeries avec des jeunes. J’offrirai également de la formation en intervention sociale auprès des travailleurs dans le domaine (animateurs de quartier et professionnels de la santé). D’autre part, je devrai développer des outils de sensibilisation sur le droit à la santé sexuelle et reproductive pour les jeunes des quartiers et des milieux scolaires. Enfin, j’aurais la chance d’effectuer une recherche-terrain pour approfondir nos connaissances en matière de violence de genre dans les milieux scolaires.

En bref, je suis extrêmement emballée à l’idée de retourner en Afrique, mon continent de coeur, et tout spécialement de réaliser ce stage qui me permettra de travailler dans mon domaine d’étude sur un sujet qui m’interpelle grandement!


Jeannie Proulx-Gignac

C’est moi une des chanceuses qui irajennie dans la brousse Sénégalaise à Missirah pour les prochains six mois. À la recherche d’un nouveau défi professionnel, je vais sortir de ma zone de confort pour agir comme conseillère en communication au Centre écoculturel Fannabara de Caltoupoto, du magnifique Parc national du Delta du Saloum (ou Sine-Saloum). Bien que je n’ai pas étudié en communication, j’ai une expertise variée qui m’aidera à accomplir mon mandat. Je suis formée en gestion de projets internationaux, en enseignement collégial et en politique. J’ai aussi longtemps travaillé dans le milieu touristique durant mes études. Diplômée en 2013 à la Maîtrise en études internationales, je suis contente d’enfin pouvoir vivre une expérience sur le terrain et j’espère qu’elle sera un tremplin pour une carrière en développement international. Surtout, j’adore découvrir le monde! J’ai plusieurs expériences d’expatriée temporaire et d’amis africains, mais ce sera la première fois que je vais vivre l’Afrique subsaharienne. Je crois avoir beaucoup à apprendre de sa résilience et son optimisme sans faille.


Johannie Bellemare

johannieJe suis une personne particulièrement active qui se nourrit au travers de la réalisation de différents projets. Passionnée de nature, j’aime l’aventure, la découverte et relever de nouveau défis! Mon cheminement professionnel et mes intérêts personnels m’ont amené ces deux dernières années à réaliser des mandats de communication et d’accompagnement d’équipe dans des pays de l’Afrique de l’ouest. Chacun de ces séjours m’en a appris énormément sur moi-même et m’a permis de développer une plus grande confiance en mes capacités. Cette fois ci, je serais Conseillère en intervention jeunesse à Dakar au Sénégal pour 6 mois. J’ai très rapidement adhérer au projet lorsque j’ai pris connaissance de mes fonctions. Développer un programme de formation en communication, leadership, entrepreneuriat, former des intervenants, animer des jeunes impliqués et leur passer le flambeau de l’engagement et de la participation citoyenne. J’aurais donc la chance de réaliser des fonctions qui me stimule dans un environnement interculturel si enrichissant.


Bianca Simard

photo_presentation_bianca-simardJe me nomme Bianca Simard et j’effectue un Stage international pour les jeune, au Sénégal, d’une durée de six mois, de septembre 2016 à mars 2017. Plus précisément,dans le village de Missirah situé au sud près de la frontière Gambienne dans la magnifique région du Delta Sine Saloum.

Mon mandat est en développement communautaire. En travaillant de concert avec les gens de l’organisation Fannabara, nous développerons des outils aidant et facilitant d’alphabétisation. Je suis là en tant que support au groupement de femmes productrices. J’animerai des causeries sous diffèrent thèmes tel que ; le travail en équipe, communication, gestion et autres selon les besoins. Mon but premier, est d’apprendre à connaître l’association, les gens et leur mode de vie afin de bien pouvoir les accompagner. Pourquoi ai-je voulu faire un stage comme celui ? Simplement parce que j’aime les nouveaux défis. J’ai eu la piqûre pour l’Afrique de l’ouest l’été dernier lors d’un stage d’initiation à solidarité internationale au Burkina Faso. J’aime voyager et découvrir de nouvelles cultures. Ce que je préfère dans une expérience comme celle-ci c’est de pouvoir me rendre utile tout en découvrant. C’est  aussi d’expérimenter  un nouveau mode de vie et d’acquérir de nouvelle connaissance professionnelle. C’est une chance extraordinaire que j’ai de pouvoir participer à ce stage.