Autonomisation des jeunes filles dans les banlieues de Ouagadougou et de Dakar

burkina-femme-lessive jeunes-filles femmes-beurre-karite

Le présent projet vise l’autonomisation des jeunes filles des banlieues de Ouagadougou et de Dakar. L’initiative proposée se déploie à travers deux volets d’intervention, soit (1) la protection des droits à la santé et à l’éducation des jeunes filles dans un environnement local favorable et (2) le développement d’un leadership citoyen permettant la participation accrue des jeunes filles dans la sphère publique, auquel s’ajoute un volet de renforcement des capacités locales axé sur les Échanges d’expertises, dans une approche visant une importante mobilisation de partenaires en intervention sociale. Défini en fonction des besoins des partenaires locaux et des résultats de leurs projets antérieurs, le projet permettra d’améliorer les connaissances et le pouvoir d’agir des jeunes filles, mais également de leur environnement immédiat et d’intervenants psychosociaux qualifiés, sur les questions liées aux droits à la santé et à l’éducation. Les jeunes filles seront également plus à même de prendre leur place dans leur communauté, à travers des actions visant à développer leur potentiel entrepreneurial et leur participation citoyenne.

Appuyez ce projet

Facebook_Couverture

Description des partenaires

Association d’appui et d’Éveil Pugsada (Burkina Faso)

L’ADEP a pour mission d’«œuvrer à l’amélioration du statut et des conditions de vie de la jeune fille, notamment par le développement de l’exercice de ses droits et par le renforcement de ses capacités à prendre une place significative au sein de la société ». Ses objectifs spécifiques sont de : lutter contre toutes formes de violences faites aux filles; aider les parents à connaître, comprendre et respecter les droits des filles (en les éclairant sur les méfaits du mariage précoce et/ou forcé sur les filles et sur la cohésion familiale, les méfaits des mutilations génitales féminines sur la santé physique et psychologique des filles, la nécessité de scolariser les filles); offrir un espace aux filles afin qu’elles puissent s’informer et échanger sur leurs droits et devoirs; aider les filles à avoir une autonomie financière (en leur apprenant un métier et en leur octroyant des crédits pour exercer des activités génératrices de revenus); informer et sensibiliser les filles sur la santé sexuelle et de la reproduction (IST, SIDA, planning familial); ainsi qu’éduquer et favoriser la scolarisation des filles et les aider à parvenir à l’autopromotion.

Association Nationale pour la Prévention et le Développement (Sénégal)

Les principaux objectifs de l’organisme sont: 1) améliorer les connaissances et les capacités des populations sur les questions de santé, de l’éducation, de l’environnement et droits humains; 2) constituer une force de propositions à travers le plaidoyer, le lobbying et l’interpellation des acteurs responsables pour le bien être de la population; 3) instaurer un cadre idéal pour la protection, le partage et l’épanouissement des enfants, des jeunes et des femmes dans un environnement sain; 4) permettre aux femmes de devenir à la fois auteurs et actrices de leur propre politique de développement; ainsi que 5) promouvoir le respect de l’éthique, de la déontologie et de la bonne gouvernance au sein de l’organisation en contribuant au renforcement de la solidarité en actionnant les leviers d’entraide, de partage, de responsabilité, d’humanisme et de bienveillance. Les secteurs d’activités sont la santé communautaire, l’éducation et la formation, l’environnement, les droits humains (protection sociale des enfants en situation de vulnérabilité) ainsi que la promotion économique des femmes.

Centre de bien-­être psychologique (Saguenay-Lac-Saint-Jean)

Le Centre de bien-être psychologique est une clinique multidisciplinaire qui offre une gamme de services professionnels visant l’optimisation du bien-­être psychologique de l’ensemble des membres de la famille ainsi qu’aux entreprises et organismes publics ou communautaires. Le Centre de bien-être psychologique offre également un service aux entreprises et possède une expertise du développement du potentiel entrepreneurial.

Cégep de Jonquière (Saguenay-Lac-Saint-Jean)

Depuis plus de vingt ans, les enseignantes et les enseignants du département du Cégep de Jonquière travaillent en collaboration avec le CSI dans le cadre des stages, notamment dans le cadre du programme Québec sans frontières. La formation collégiale en techniques de travail social vise à former les futurs travailleurs à intervenir auprès de personnes de tout âge, des familles, des groupes et des communautés aux prises avec des problèmes sociaux. L’approche de développement social et communautaire privilégiée dans le cursus scolaire du département sera également celle du présent projet.

Carrefour jeunesse-emploi La Bivoie (Saguenay-Lac-Saint-Jean)

Le CJE a pour mission d’offrir aux jeunes adultes de 16 à 35 ans, quelle que soit leur situation socio-économique, des services visant la réinsertion scolaire, le maintien, l’intégration ou la réintégration en emploi ainsi que des services visant le développement de l’entrepreneuriat et de la participation citoyenne des jeunes et ce, en complémentarité avec les ressources du milieu. Partenaire du CSI depuis déjà dix ans dans le cadre de séjours solidaires et dans différents projets d’engagement du public, le CJE s’impliquera dans le présent projet en tant qu’expert au niveau du développement de la participation citoyenne des jeunes filles.