Développement durable autour du Parc national Kaboré Tambi

mosaic782912

 

La mauvaise exploitation des ressources naturelles aggrave la précarité des populations locales et menace le Parc National Kaboré Tambi (PNKT), l’un des deux parcs nationaux du Burkina Faso. Il représente une réserve naturelle importante au cœur de l’Afrique occidentale grâce à sa biodiversité et à la particularité de son écosystème. On y retrouve des éléphants, des singes, des phacochères et des antilopes.

L’objectif de ce projet est de faire en sorte que les populations riveraines du Parc national Kaboré Tambi puissent jouir d’une meilleure qualité de vie et ainsi mieux protéger les ressources naturelles du Parc.

Les principales activités sont des formations et de l’appui technique aux agriculteurs, des campagnes de sensibilisation sur la protection de l’environnement, l’établissement de jardins maraîchers communautaires, la mise en valeur de produits forestiers non ligneux, le reboisement et des formations de renforcement socio-organisationnel.


Description des partenaires :

 

Association Ga Mo Wigna

L’association Ga Mo Wigna (GMW), qui signifie en langue locale Kassem « la nature c’est la vie », est née de la conviction selon laquelle la réalisation d’un développement durable passe par une conservation et une utilisation rationnelle des ressources naturelles.

Sa création est le résultat d’un constat de dégradation accélérée du parc national de Pô dit parc national Kaboré Tambi. Créée en Juin 1993 et reconnue officiellement par récépissé en 1995, Ga Mo Wigna est aujourd’hui une fédération d’organisations communautaires de base toutes issues de villages riverains du parc avec son siège situé à Pô. En fin 2003, GMW enregistre plus de 800 membres, répartis dans 34 villages.

 
Association Wéog La Viim
Wéog La Viim est une fédération de 18 organisations communautaires (clubs villageois) riveraines du Parc national de conservation Kaboré Tambi.
Sa mission est de contribuer à la conservation, à la restauration, à la gestion et à l’exploitation des ressources naturelles en vue d’une amélioration des conditions de vie des populations du Zoundwéogo.

Wéog La Viim intervient dans les mêmes secteurs d’activité que sa consœur Ga Mo Wigna.


Appuyer ce projet :

Facebook_Couverture